Zoom sur la Sophrologie et la relaxation

S métier

Définition du métier

De nos jours, la Sophrologie est une méthode de relaxation dont l’efficacité à été reconnue dans de multiples domaines : gestion du stress, préparation à l’accouchement, préparation des sportifs  de haut niveau, anesthésie locale, traitement des maladies psychosomatiques, développement  des capacités de mémorisation, de concentration, de confiance en soi…

Elle permet à l’aide d’un panel de techniques simples de changer de regard en positivant toute chose afin d’aborder plus sereinement le monde qui nous entoure.

Qu’est-ce que la Sophrologie ?

En 1960 le professeur A. Caycedo fonde la Sophrologie et la définit ainsi : « La Sophrologie est une école scientifique qui étudie la conscience, ses modifications et les moyens physiques, chimiques ou psychologiques pouvant la modifier, dans un but thérapeutique,  prophylactique ou pédagogique en médecine. »

Cette définition très scientifique, lui permit de lui donner toute sa crédibilité. Elle se trouve en grande partie comprise dans le mot lui-même qui tire ses racines étymologiques du grec ancien : « Sos » qui peut être traduit par harmonie, paix, sérénité, « Phren » qui veut dire conscience, esprit, cerveau, « Logos » qui est l’étude, la science.

En 1992, la définition devient : « La Sophrologie est la science de la conscience et des valeurs de l’existence ». C’est à dire une école scientifique inspirée de la phénoménologie, qui étudie la conscience et une nouvelle profession clinique et prophylactique qui se spécialise dans la conquête des valeurs de l’existence.

La Sophrologie est à la fois une science, une philosophie, une thérapie et un art. Elle est constituée de 3 branches :

La branche clinique propose un précieux accompagnement après établissement par un médecin d’un diagnostic et d’un traitement sur les pathologies liées au stress, les dépressions, les phobies, les troubles du sommeil, de la mémoire, la gestion de la douleur, la prévention des maladies psychosomatiques. Dans ce cadre le sophrologue exerce plutôt en libéral ou en milieu hospitalier.

La branche prophylactique ou préventive, l’intervention se fait auprès des entreprises publiques ou privées en tant que vacataire ou formateur autour de thèmes tels que la gestion du stress, la compétence émotionnelle, la confiance en soi, l’estime de soi.

La branche pédagogique qui englobe tout ce qui concerne la préparation à… (ex : préparation aux examens, aux interventions chirurgicales, dentaires, à l’accouchement, aux entretiens, à une compétition, une audition) et l’apprentissage de… (ex : apprentissage des langues ou de toute autre matière en potentialisant la mémoire). Cette partie est plutôt proposée en libéral ou dans les structures concernées (cliniques, universités) en vacations.

La pluralité des domaines d’intervention possibles pour le Praticien en Sophro-relaxation en fait un métier extrêmement riche et varié.

Cadre juridique

Le métier de Praticien en Sophro-relaxation n’est pas encadré.

La pratique de la Sophrologie et de la relaxation est donc légale, elle relève des professions libérales non réglementées. Le professionnel s’installe en général en entreprise individuelle sous le régime de l’auto-entrepreneur. L’intitulé du titre qu’il peut alors utilisé au choix est Praticien en Sophro-relaxation, Sophrologue, Sophrologue – relaxologue.

Les débouchés

  • Ouverture d’un cabinet de consultation.
  • Consultations à domicile.
  • Interventions en entreprise : gestion du stress, prévention des risques psycho-sociaux.
  • Vacations dans les secteurs éducatif, sportif, scolaire, hospitalier.
  • Cours de groupe.


La formation

Voir le programme de la formation de Praticien en Sophrologie et relaxation.

Témoignage

« Après quelques années dans la recherche en tant que docteur en Sciences, je me suis rendu compte que l’’esprit était rarement pris en compte dans les traitements actuels. C’est ainsi que je me suis tournée vers la sophrologie, l’Institut Cassiopée, et les massages du monde. Tout en continuant à travailler à Bruxelles, ce fut à chaque fois un immense plaisir de rejoindre ceux que je considère un peu comme ma famille. J’ai tout de suite été charmée par le charisme des fondateurs et surtout Sandra Stettler. J’ai beaucoup apprécié le professionnalisme et l’accueil chaleureux des formateurs. Enfin, la qualité des cours, l’efficacité et la rapidité des formations proposées font de l’Institut Cassiopée une école inestimable. A conseiller pour tout futur thérapeute holistique ! »

Dr M. Szynal (Belgique)

Commentaires
  • BRECHON Claire
    Répondre

    Je trouve cette présentation très intéressante, à la fois concise et suffisamment détaillée pour s’orienter facilement après l’obtention du diplôme et choisir éventuellement des stages complémentaires.

    Je partage le témoignage ci-dessus, mon adhésion à une nouvelle formation dans votre Institut en est la preuve vivante.

Laisser un commentaire