Massage : un concentré de vertus

Se faire masser pour rester en bonne santé. Trois mille ans avant J.-C., les Romains et les Grecs avaient déjà recours aux bienfaits de cet art antique du toucher. Depuis, différentes techniques se sont développées sur tous les continents. Un même principe les fédère : des manœuvres de pétrissage, d’étirement, de pression incitent le corps à produire des hormones de soulagement et de plaisir telles que la dopamine, l’endorphine ou la sérotonine.

Des résultats démontrés

Les bénéfices pour la santé et le bien-être sont attestés par de nombreuses études scientifiques. On résiste mieux au stress, cofacteur aggravant de nombreuses pathologies. Le système immunitaire, de même que la circulation sanguine et lymphatique, sont stimulés. Les troubles digestifs, les raideurs et les douleurs neuromusculaires s’apaisent. Réalisés par un professionnel, les massages réguliers, surtout à base de gestuelles très appuyées, possèdent un effet anxiolytique démontré par une étude américaine menée en septembre 2010 au Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles*.

Le massage, un voyage émotionnel

Se faire masser participe aussi d’un autre rapport à son corps et à soi-même. En nous aidant à lâcher prise, le massage libère des émotions parfois solidement cadenassées. Ne les retenez pas. Ce sont autant de traumatismes émotionnels et physiques évacués qui ne génèreront pas de maux psychosomatiques. Détendu et rechargé en énergies, le corps physique et psychique saura alors mieux faire face au quotidien.

Choisissez le massage qu’il vous faut !

• Vous en avez plein le dos : optez pour le massage ayurvédique.
o Le dos, et en particulier la colonne vertébrale, révèlent la propension à accumuler les soucis sur ses épaules. Ou à leur donner trop d’importance. Le massage ayurvédique aide à « décrocher » et rééquilibrer le corps. Les manœuvres plus ou moins profondes à l’huile de sésame s’alternent. Le bas du dos (zone d’élimination majeure) est particulièrement travaillé. Certains masseurs appliquent des tampons de riz cuit chaud aux plantes drainantes. Zénitude garantie !

• Vous ressassez les problèmes : testez le massage du cuir chevelu
o Il s’agit de rééquilibrer notre part féminine et sensible (cerveau droit) et masculine, plus logique et rationnelle (cerveau gauche) en stimulant le liquide céphalo-rachidien qui circule sous le crâne et le long de la colonne vertébrale et irrigue l’ensemble de notre corps. Pour une relaxation intense, le professionnel associe souvent un massage de la nuque et des trapèzes.

• Vous avez du mal à vous recentrer, à faire des choix : découvrez la réflexologie
o Au propre comme au figuré, nos pieds nous soutiennent dans la vie. Symboliquement, ils expriment également notre capacité à progresser voire à rebondir. Tout notre corps est reproduit dans le pied (os, organes, système digestif, lymphatique, etc.). Chaque partie est stimulée par un massage des pouces sur les voies nerveuses et énergétiques. On ressort d’une séance aussi léger et que déterminé !

* Publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine

Patricia Coignard

Formations massages Cassiopée

Recommended Posts

Laisser un commentaire