votre blog holistique
Pour bien profiter de vos vacances, préparez-les à l’avance !

Pour bien profiter de vos vacances, préparez-les à l’avance !

Vous allez dire : on anticipe tout à longueur d’année, pourquoi le faire – aussi- pour ses congés ? Précisément parce que le rythme soutenu du quotidien ne décélère pas sur commande. Vacances rimant avec absences, il convient d’organiser son départ du bureau pendant le break estival. De même que sa manière d’aborder le farniente. L’idée générale : créer des sas de transition de l’avant vacances … et du retour au travail. C’est la condition sine quand non pour accorder au corps un repos bien mérité et se ressourcer pleinement.

J-8 au travail : décélérer progressivement

Partir en vacances sous pression n’augure pas une détente profonde et réparatrice. On évite donc de démarrer de nouveaux projets qui nécessiteraient de surveiller de près ses emails sur la plage. Osez dire « non ! » avec diplomatie mais fermeté. Profitez aussi de l’imminence des congés pour ranger votre bureau, faire aboutir un maximum de dossiers et prévenir l’entourage professionnel de votre absence. Vous devez rester joignable ? Transmettez les créneaux horaires possibles … et respectez-les. Si votre entreprise ou votre activité le permet, posez un RTT ou prenez un jour off la veille du départ. Les derniers préparatifs chez soi n’en seront que plus sereins. Quant aux valises – objet transitionnel, tel le doudou qui rassure – on s’applique à emporter le minimum vital. Bref, on s’allège.

Farniente : quel bon tempo ?

Les psychologues l’affirment : la durée minimale de vacances est de deux semaines consécutives, et l’idéale de trois semaines d’affilée. Au cours de la première, l’organisme se déconnecte au sens propre comme au figuré. Au fil des jours, les contraintes du radioréveil, des journées minutées, la routine des tâches professionnelles et ménagères s’estompe. On lâche prise, on paresse avec délice. Si besoin, on s’oblige à ne rien planifier, histoire de se simplifier la vie et de laisser libre court à l’imprévu. Profitez des vacances pour prendre soin de vous. Spa, sport (en douceur et sans challenge), lecture, ballade, tout doit concourir à la reconnexion avec ses cinq sens.

Bien gérer le retour au bureau

La parenthèse enchantée des congés (bien anticipés !) s’achève trop souvent sur un blues tenace. Pas de recette miracle, juste quelques conseils efficaces pour atténuer ce désagrément. D’abord, prioriser les tâches en distinguant l’urgent de l’important. Quid de la boîte mail qui déborde ? Effectuez un premier tri rapide : les messages à traiter sous 48 heures, ceux dans la semaine ou dans le mois. Ensuite, lisez vos mails par groupe de dix dans chaque catégorie. Et (re)prenez la bonne habitude de vérifier votre messagerie seulement le matin, le midi et en fin d’après-midi afin de conserver une concentration de qualité. Enfin, conservez la bonne hygiène de vie (sport, alimentation, repos, détente) des vacances … en attendant de programmer les prochaines !

Patricia Coignard

A lire
Les vacances, c’est la santé, de Philippe Chavanne, éditions Hugo Doc

Autres articles du Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *