Comment bien choisir sa tisane ?

Des plantes et de l’eau chaude pour améliorer son sommeil, sa digestion, son anxiété, sa tonicité : un remède de grand-mère ? Les racines, les feuilles et les fleurs… Les tisanes sont utilisées par toutes les civilisations à travers le monde depuis plusieurs millénaires pour leurs vertus thérapeutiques, apaisantes et réconfortantes.

Qualité de la plante

Avec les tisanes, on s’initie facilement à la phytothérapie. Encore faut il bien connaître les principes actifs des plantes et utiliser des végétaux de qualité. L’idéal : les acheter en vrac dans une herboristerie, une pharmacie ou dans un magasin bio pour garantir leur provenance, leur qualité de pousse (sans pesticides) et de récolte (tôt le matin pour les racines, après la rosée pour les feuilles et après l’ensoleillement d’une matinée ou d’un après midi pour les fleurs).

Il est recommandé de limiter une cure de tisane à une dizaine de jours et de les espacer de trois semaines. Faites-vous conseiller en fonction de vos besoins, de votre âge et de votre état de santé. Par exemple, la sauge (très efficace sur les cycles féminins, pour lutter contre certains troubles de la ménopause mais aussi les maux de gorge) peut avoir des effets neurotoxiques lors d’un surdosage. Elle est également proscrite aux femmes enceintes et aux personnes atteintes de cancers hormonodépendants. La vigilance est donc de mise !

4 tisanes à adopter

La camomille, anti-inflammatoire, antispasmodique et apaisante

Ses pimpantes fleurs au cœur d’or et aux pétales jaunes sont gorgées de vertus. Leur action anti inflammatoire calme les maux de tête et de dents. Antibactérienne et antivirale, la camomille tonifie le système immunitaire. On l’utilise aussi pour son action digestive et carminative qui stimule la digestion tout en détendant les organes. La présence de calcium dans sa composition alcalinise les organismes acidifiés.

Préparation : 1 cuillère à soupe de fleurs séchées pour 200 ml d’eau. Laisser infuser dans une eau frémissante 10 minutes et filtrer. Boire 3 tasses par jour.

La valériane pour améliorer son sommeil

Recommandée en cas d’irritabilité, d’anxiété, de troubles du sommeil (en particulier lors de difficulté d’endormissement) ou en complément d’un sevrage tabagique, cette plante vivace est reconnue pour ses propriétés relaxantes et sédatives.

Préparation : faire infuser 20 g de racines séchées bien écrasées dans un litre d’eau frémissante pendant 20 minutes et filtrer. Boire une tasse après chaque repas ou avant d’aller dormir.

Le ginseng dope la concentration

Besoin de stimuler votre vigilance et votre attention au cours de la journée ? Le rhizome du ginseng (Panax ginseng) apporte force et vitalité. Cette plante est particulièrement recommandée pour tonifier l’organisme lors de périodes de fatigue, de changement de saison et d’asthénie. Un breuvage proscrit aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes souffrant d’insomnie, d’hypertension ou prenant un traitement anticoagulant.

Préparation : infuser 3 g de ginseng coupé en lamelles fines dans 50 cl d’eau frémissante pendant 10 minutes puis filtrer. Boire 1 à 2 tasses par jour.

La mauve, star de l’hiver

Ses feuilles rose-violet possèdent des propriétés thérapeutiques uniques. Elles désenflamment les muqueuses, nettoient les intestins et désinfectent la cavité buccale et combattent la toux. Autre vertu prisée pendant la saison froide, la mauve apaise et purifie l’organisme dont le système immunitaire est souvent affaibli. Si vous souffrez de constipation chronique ou d’hyperacidité, cette plante s’avère être une alternative utile aux médicaments, y compris pour les enfants.

Préparation : 2 cuillères à café de fleurs infusées 10 minutes dans 200 ml eau frémissante. Filtrer et boire 1 tasse par jour pendant trois à quatre semaines.

Patricia Coignard

A lire
Mon cahier de tisanes pour se soigner avec les plantes de Sophie Lacoste
Edition Mosaïque-Santé (novembre 2015)

Derniers articles

Laisser un commentaire