votre blog holistique
Orthorexie : quand manger sain devient un obsession

Orthorexie : quand manger sain devient une obsession

Mathilde porte une attention méticuleuse à tout ce qu’elle met dans son assiette. Elle s’interdit de plus en plus d’aliments et traque tous ceux jugés impropres, au premier rang desquels les produits industriels. A tel point qu’elle renonce parfois à une invitation chez des amis ou un restaurant avec des copines. Au bureau, elle apporte systématiquement son déjeuner. Chaque jour, sa quête du manger sain occupe au moins trois heures de son temps. Mathilde est orthorexique et ne le sait peut-être pas.

Des tabous ritualisés de l’orthorexie

Du grec orthos, “correct”, et orexis, “appétit”, l’orthorexie est un concept défini en 1997 par le docteur américain Steve Bratman. Ce trouble du comportement alimentaire (TCA) se traduit par une obsession de l’alimentation saine. La personne se convainc que seul un hyper contrôle de ce qui est mangé la préservera de la maladie, de la vieillesse voire de la mort. Elle bannit tous les aliments « plaisir » (du plat en sauce en passant par le verre de vin ou un gâteau), les produits chimiques, le non biologique, la viande, le sucre, le lait de vache, le lait de soja, … La liste est aussi aléatoire que fantaisiste. Car il ne s’agit pas ici de préserver sa santé ni de s’engager dans une démarche vegan. Il faut proscrire les aliments jugés toxiques sous peine d’éprouver une profonde angoisse et un sentiment de culpabilité. Cette recherche quotidienne, frénétique et ritualisée d’une l’hygiène alimentaire parfaite conduit à l’isolement en transformant la cuisine en sanctuaire.

Testez votre rapport à la nourriture

Détectez l’orthorexie n’est pas chose aisée. Si vous vous posez la question pour vous-même ou quelqu’un de votre entourage, répondez aux questions de ce test élaboré par le Dr Steve Bratman en 1997*.

– Passez-vous plus de 3 heures par jour à penser à votre régime alimentaire ?
– Planifiez-vous vos repas plusieurs jours à l’avance ?
– La valeur nutritionnelle de votre repas est-elle à vos yeux plus importante que le plaisir de le déguster ?
– La qualité de votre vie s’est-elle dégradée, alors que la qualité de votre nourriture s’est améliorée ?
– Êtes-vous récemment devenu plus exigeant(e) avec vous-même ?
– Votre amour propre est-il renforcé par votre volonté de manger sain ?
– Avez-vous renoncé à des aliments que vous aimiez au profit d’aliments « sains » ?
– Votre régime alimentaire gêne-t-il vos sorties, vous éloignant de votre famille et de vos amis ?
– Éprouvez-vous un sentiment de culpabilité dès que vous vous écartez de votre régime ?
– Vous sentez-vous en paix avec vous-même et pensez-vous bien vous contrôler lorsque vous mangez sain ?

En répondant « oui » à quatre ou cinq des questions ci-dessus, ce questionnaire vous révèle que vous devriez tendre vers une attitude plus détendue concernant votre alimentation. En répondant oui à toutes les questions, vous montrez que vous êtes complètement obsédé par le fait de manger sain. Il est impératif de consulter un professionnel de santé.

*www.orthorexia.com

Patricia Coignard

A lire
Les Alimentations particulières – Claude Fischler publié – Éditions Odile Jacob (2013)

Autres articles du Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *