Bonnes résolutions : prenez votre vie en main !

2016 sera-t-elle l’année où vous tiendrez toutes vos résolutions ? Votre nouvelle liste est peut être déjà prête. Qu’elle réactualise ou non celle de l’an passé, elle se compose la plupart du temps d’initiatives relevant de la santé, de l’hygiène de vie ou du développement personnel.

Ce rituel transcende notre aptitude à nous projeter dans une vie plus en adéquation avec nos aspirations profondes. Au stade de la liste, l’espoir l’emporte encore sur l’inertie qu’imposera sans doute le quotidien, par essence imprévisible. Et jalonné d’obstacles entravant notre velléité des premières semaines à tenir ses fameuses bonnes résolutions. Une fatalité ? Non, plutôt un problème de configuration.

Etre motivé ne suffit pas

Cette série de changements est généralement trop vague, trop longue et parfois irréaliste. Or reprendre un certain contrôle sur sa vie requiert de la précision, de l’organisation et des actions au quotidien. Il ne s’agit plus par exemple de se « remettre au sport » mais de programmer progressivement plusieurs séances d’entrainement par semaine, assorties d’objectifs réalistes à atteindre, avec l’aide ponctuel d’un coach. Cette résolution devient un challenge envisageable et non une contrainte supplémentaire et peut être une source de déception.

5 astuces pour mettre toutes chances de son côté

1. Une liste imprimée plutôt que stockée dans l’ordinateur ou le smartphone. L’idéal : la dupliquer en plusieurs exemplaires pour l’avoir toute la journée à portée de vue.

2. Moins de résolutions mais les bonnes ! Listez vos priorités puis sélectionnez les 3 à 5 plus importantes. Votre énergie et votre assiduité se concentreront sur leur mise en œuvre.

3. Soyez réalistes. Difficile de perdre du poids, d’arrêter de fumer tout en changeant de travail ! Le principe : on démarre l’année avec une résolution ambitieuse et jamais tenue. Puis on ajoute au fil des mois deux ou trois autres objectifs plus ludiques et faciles à pérenniser.

4. Établissez un plan détaillé pour tenir chaque résolution. Jalonnée d’étapes successives, cette feuille de route balise le chemin à parcourir chaque jour, chaque semaine ou chaque mois le challenge à relever en actions successives. Bien plus motivant qu’un vœu formulé au 1er janvier.

5. On implique son entourage. Cet engagement moral auprès d’un proche de confiance que vous estimez constitue la clé de voûte de la démarche. Cette personne vous soutiendra dans les moments plus délicats ou de découragement. Vous n’avez pas d’ami qui réponde à ces critères : rejoignez une association ou un forum de discussion sur Internet.

Rien n’y fait, vous ne tenez jamais vos résolutions

Vous avez déjà appliqué toutes ces astuces et d’autres pour un résultat décevant. En somme, vous ne parvenez pas à tenir vos résolutions dans la durée. Pour les psychanalystes, cette incapacité marque des conflits intérieurs inconscients qui empêchent la personne d’avancer. Les thérapeutes comportementalistes qualifient ce blocage d’arrangements avec soi même (« sans agir, je ne commets pas d’erreur »). En Gestalt thérapie, on travaille sur l’identification du véritable besoin et la qualité de son engagement à tenir sa résolution. Un regard sur soi à mener avec un professionnel.

Patricia Coignard

Best-seller à lire :
Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent, de Stephen R. Covey
Editions 84 (collection J’ai lu Bien-être)

Derniers articles

Laisser un commentaire