votre blog holistique
boire de l'eau

Boire de l’eau : haro sur les idées reçues

Au moins 1,5 litre d’eau par jour : l’injonction, tenace depuis des décennies, et censée nous maintenir en pleine forme est un mythe ! Car l’alimentation joue un rôle majeur dans l’apport hydrique quotidien. Et à ce titre, environ 80 % de ce que nous mangeons et buvons (fruits, légumes, viande et poisson cuits, thé, café, tisane, soda, …) contribuent déjà à nos besoins. Alors, pourquoi boire de l’eau « en plus » et en quelle quantité ? Revenons aux fondamentaux.

L’eau, essentielle pour la santé

Après l’oxygène, l’eau constitue l’élément le plus important pour rester en bonne santé. Ni aliment, ni source d’énergie, sa contribution est déterminante pour l’ensemble de nos processus vitaux : élimination des déchets, réactions chimiques dans les cellules, maintient de la température corporelle, hydratation de la peau, lubrifiant des articulations et des yeux, maintien du volume de sang, …. C’est aussi grâce à l’eau que notre corps utilise l’énergie contenue dans les aliments.

Des besoins au cas par cas

Selon son activité physique, son mode d’alimentation, le climat et son rythme de vie, les quantités d’eau à boire quotidiennement varient. Si l’on mange peu de fruits et de légumes, une dizaine de verres seront indispensables. Pour les autres, une moyenne de six à huit verres d’eau sous toutes ses formes suffit. Boire davantage n’aura absolument aucun bénéfice pour la santé. Les sportifs augmenteront leurs apports hydriques afin de compenser la déperdition lors de la sudation … Y-a-t-il des moments plus appropriés que d’autres pour boire de l’eau ? L’idéal consiste à répartir ses prises tout au long de la journée sans attendre le signal de la soif !

Boire de l’eau – utile

Au régime, il est impératif de boire pour éliminer les déchets, surtout lors de régimes hyperprotéiques. Le bon réflexe : choisir des eaux qui facilitent le drainage et la diurèse (Contrex, Vittel, Volvic, …). Les femmes ménopausées opteront pour les compositions minérales calciques (Rozana, Vittel, Courmayeur, Arvie, …) qui contribuent à la densité osseuse. Pour les stressés : les eaux riches en magnésium (Hépar, Contrex, Saint-Antonin, …) compenseront la perte de ce sel minéral qui régule l’équilibre nerveux. Enfin, si vous avez l’habitude de boire quelques verres de Vichy Célestins ou de Vichy Saint-Yorre après un repas copieux et arrosé : con-ser-vez là ! Cette fois, ce n’est pas une idée reçue. Les bicarbonates atténuent l’acidité de l’estomac et facilitent la vidange gastrique.

Patricia Coignard

Autres articles du Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *