Cultivez votre équilibre !

Vous tombez régulièrement ? Vous vous tordez les pieds sans raison ? Vous n’êtes pas capable de tenir sur une seule jambe ? La raison de ces disfonctionnements corporels se résume à un mot : l’équilibre. Dans la vie quotidienne, celui-ci est sollicité en permanence. Un trouble de cette fonction est source de danger (pour les personnes âgées) et peut s’avérer invalidant dans l’accomplissement de certaines tâches. Les vertiges et les nausées qui en découlent parfois sont aussi très incommodants. C’est grave docteur ?

Les causes de la perte d’équilibre

Le système d’équilibration se compose de trois piliers interdépendants : le sens de la vision, les récepteurs de la plante des pieds et l’oreille interne. Le contrôle postural peut être remis en cause avec la prise de médicaments utilisés en cardiologie, les psychotropes (neuroleptiques, antidépresseurs, benzodiazépines), les antiépileptiques, … Parmi les autres pistes à investiguer : les troubles de l’oreille interne, épisodes d’hypoglycémie, l’hypotension orthostatique (baisse de la pression artérielle lors du passage à la station debout), l’hypertension intracrânienne (avec une tumeur, par exemple), la sclérose en plaques, les crises de migraine, la maladie de Parkinson, les troubles musculaires, notamment des muscles profonds.

L’équilibre ancre physiquement et psychologiquement

Maîtriser sa stabilité, c’est être plus agile, plus réactif. Et prendre conscience de son corps et de son positionnement dans l’espace. Au quotidien, on se prémunit des chutes, des blessures. Lors de la pratique d’un sport, on augmente sa performance et sa résistance car la transmission des forces entre le haut et le bas du corps s’améliore. L’équilibre physique consolide aussi l’ancrage psychologique, le calme, la concentration, le sentiment de bien-être.

Quels exercices et quels sports pratiquer ?

Il s’agit de faire travailler l’équilibre statique et dynamique en améliorant la sensibilité proprioceptive (capacité du cerveau d’ajuster les mouvements et la position du corps dans l’espace).

Les bons réflexes chaque jour pour tonifier les muscles des jambes, des mollets et des cuisses :

– enfiler ses chaussettes et ses collants débout, sur une seule jambe.
– Se brosser les dents, les cheveux, se maquiller en appui sur un seul pied (à alterner !).
– Monter les marches deux par deux, sans se tenir à la rampe.
– Rester debout dans le bus, le métro ou le tramway sans se tenir (mais à proximité d’une rampe en cas de freinage brutal).

La pratique du yoga, du Pilates, du tai-chi, du Crossfit, de l’équitation, du surf ou de la corde à sauter contribue aussi au renforcement de l’équilibre.

A faire une fois par jour :

Le flamant rose
– debout, le dos droit et les pieds écartés de la largeur du bassin, fixer l’horizon.
– Lever l’un des genoux devant soi, à l’horizontale si possible.
– Maintenir la position pendant au moins 10 secondes puis fermer les yeux en essayant de tenir au moins 5 secondes.
– Renouveler le mouvement avec l’autre jambe.

Patricia Coignard

Derniers articles

Laisser un commentaire