Comment rendre ses rêves utiles ?

Dormir n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Chute, mort d’un proche ou de soi-même, maison labyrinthe, tromperie, sexe, animaux en tout genre. On émerge parfois groggy de certaines nuits. Désorienté aussi, voire désemparé. Ces images récurrentes qui dominent certaines phases de notre sommeil ont-elles une signification ? Se ruez sur un dictionnaire d’interprétation est peine perdue. Car, au delà d’une série de symboles à connaître, chaque rêve est une invitation personnelle à réfléchir sur soi.

A quel moment rêve-t-on ?

Le sommeil se découpe en cinq cycles distincts d’environ 90 minutes chacun (endormissement, sommeil léger, sommeil profond, sommeil paradoxal), entrecoupés d’une phase de semi-éveil. Dans une nuit, quatre à six cycles se succèdent. Nous rêvons surtout au cours du sommeil paradoxal, une séquence où l’individu présente simultanément des signes de sommeil très profond et d’éveil.
Le savez-vous : le rêve n’est pas l’apanage de l’être humain ! Tous les animaux en font l’expérience comme l’a démontré une étude du Massachusetts Institute of Technology en 2006.

Des messages de l’inconscient

Selon Carl Gustav Jung, fondateur de la psychologie analytique, le rêve a pour fonction de rétablir un équilibre psychologique. Il indique que celui-ci doit alors être traité comme un fait ou une expression spécifique de l’inconscient.

– Que retenir ?
o L’interprétation des rêves est une démarche personnelle et délicate qu’il est préférable de mener avec un thérapeute.
o Dominés par les émotions, les rêves véhiculent des messages de l’inconscient, expriment notre état d’esprit, nos préoccupations les plus fortes du moment, notre joie et nos inquiétudes.
o Les images et les situations qu’ils mettent en scène renvoient à des symboles porteurs de sens dès lors qu’ils sont remis dans le contexte de vie personnel et culturel de la personne.
o Dans une démarche d’introspection, on note chaque jour ses rêves dans un carnet afin de les « interpréter » à l’aune des items symboliques.

Les principaux symboles … à interpréter !

La maison
Symbole de notre vie intérieure, elle représente le corps et la vie psychique du rêveur. Sa traduction onirique exprime la façon dont on perçoit sa vie et son environnement. Par exemple : être dans une maison inconnue peut révéler une méconnaissance de soi, une facette méconnue de sa personnalité laissée dans l’ombre.

Les animaux
La compréhension diffère selon le type d’animal. Le chien évoque la fidélité, mais aussi l’instinct (sexuel, maternel, défensif, de survie). Le chat renvoie au symbole du féminin, quel que soit son sexe. Il peut traduire un rapport à la sexualité. Le serpent, figure majeure de l’inconscient, indique un changement (une mue). Dans un rêve avec une araignée, observez votre réaction : votre attitude (active ou passive) constituera une piste de réflexion utile sur votre façon de gérer les situations difficiles.

La mort
Paradoxe : des images ou des situations impliquant un cercueil, un enterrement, un cimetière ne sont pas nécessairement négatives. Dans l’inconscient, la mort est signe de renaissance. L’interprétation s’oriente donc davantage vers un besoin d’évolution voire de métamorphose !

Patricia Coignard

Recommended Posts

Laisser un commentaire