Témoignage de Marie-Paule Pelletier

Marie-Paule PelletierInstallée en cabinet depuis mai 2011 (auto-entrepreneur), au sein d’un centre de kinésithérapie, je peux dire aujourd’hui : « installation réussie » !

Une activité en constante progression, un réseau de prescripteurs qui se développe, une confiance grandissante, une notoriété qui s’affirme et surtout un épanouissement au quotidien.
Le choix du local est important, ayant bénéficié au début de l’activité, et ce encore aujourd’hui, de la notoriété du centre kiné, du parking, d’une belle salle d’attente, de locaux spacieux et clairs, pour un loyer très correct. (un loyer trop élevé en début d’activité est risqué, les deux premières années sont « difficiles ») Je pratique essentiellement en accompagnement individuel, beaucoup d’enfants, le groupe ? c’est pas mon truc. Il faut aussi faire des choix et s’écouter je pense.

Pour moi cette opportunité a permis de donner une belle crédibilité à la sophrologie.
Mon réseau de prescripteurs (médecin généraliste, psychiatre libéral, pédiatre en milieu hospitalier, psychologue, sage-femme..) s’est fortement développé depuis 3 ans grâce à ma démarche « me faire connaître, faire connaître la sophrologie », grâce à des efforts constants et sans-relâche et beaucoup d’énergie déployée depuis le début de l’installation jusqu’à aujourd’hui.

Avec des outils de communication performants, des rendez-vous auprès des professionnels de santé en très grands nombre pour au final en intéresser que quelques uns. Mais c’est ainsi !
Une vraie démarche commerciale construite est incontournable. Il est important de rester en contact régulier avec son réseau (par tél. pour échanger, un repas occasionnel avec les plus importants, assister à des réunions, des conférences, les voeux de fin d’année…) : Ne pas rester dans son coin, se faire connaître, faire savoir que l’on est là, faire connaître nos services et spécialités.

« Installation réussie » : aujourd’hui des professionnels de santé me contacte sur recommandation du réseau :
– une psychologue me contacte pour me proposer une collaboration en maison d’enfants pour l’accompagnement d’enfants placés sur décision judiciaire,
– un médecin généraliste d’une Maison de Santé me contacte pour me proposer un local pour exercer au sein de la maison de santé
– l’espace santé me contacte pour animer et participer à une semaine « la santé et moi »
des exemples qui me font dire : « je suis un plus connue, la sophrologie à sa place » restons humble rien n’est jamais gagné et acquis, se faire connaître est la clé de la réussite mais cette démarche ne doit jamais s’arrêter, il faut toujours continuer.

Découvrez la page thérapeute de Marie-Paule Pelletier

Derniers articles
Commentaires
  • SINDILAIRE
    Répondre

    Bonjour Cassiopéens et Cassiopéennes,

    Je suis ravie d’avoir eu Olivier et Sandra en Relation d’aide….J’ai complété mon cursus avec d’autres outils, Sophrologie, Pnl, Voice Dialogue et après bien des péripéties dignes des 12 travaux d’Hercule, enfin, j ai ouvert mon cabinet dans le Var. ( http://www.sophrociel.fr) Mon activité démarre depuis quelques mois, c’est en dents de scie pour l instant, mais les consultants reviennent et m envoient d’autres personnes . Et je suis heureuse de contribuer à leur mieux être , leur évolution de vie et de conscience. Je suis fière d’être issue de cette école . Merci encore Olivier et Sandra ,votre accueil, votre pédagogie, votre qualité d’être.Je vous embrasse.Avec gratitude et affection. Alena

Laisser un commentaire